Contenu principal

Une grande confiance dans l’agriculture

Point de vue du 22 décembre 2023

L’année touche à sa fin. Il est réjouissant de constater que l’image de l’agriculture est très bonne selon un récent sondage de l’OFAG : 91 % de la population la considèrent comme digne de confiance. Ce chiffre contredit l’image souvent donnée par les médias. Dans ceux-ci, le travail de l’Union suisse des paysans (USP) en tant qu’organisation de défense d’intérêts surtout est souvent critiqué. Mais si l’USP fait souvent polémique, c’est avant tout en raison du succès de son travail politique.

Cette année, nous avons bel et bien rencontré de nombreux succès. Ce qui me réjouit le plus, c’est que nous avons pu écarter les plans d’économies qui menaçaient les familles paysannes. C’est entre autres grâce à de bons arguments que le Parlement a épargné l’agriculture. L’absence de contre-projet à l’initiative biodiversité est elle aussi une bonne nouvelle. Bien sûr, il aurait été tentant d’éviter une votation en proposant une alternative judicieuse. Mais sur la base du contre-projet présenté et des déclarations des initiants, il n’y aurait eu qu’une issue imaginable : pour que l’initiative soit retirée, une contre-proposition avec des conséquences radicales pour la production agricole aurait été nécessaire. Une chose est sûre : l’objectif de l’initiative n’est pas seulement d’augmenter massivement la surface consacrée à la biodiversité, mais aussi de fixer cette surface comme objet protégé dans les plans directeurs.

Pour finir, j’aimerais évoquer un point qui assombrit fortement mon bilan annuel : la baisse des revenus agricoles. Il n’a pas été possible de répercuter intégralement l’augmentation des coûts de production ; les nouvelles exigences entraînent des coûts supplémentaires et les nouvelles prestations fournies dans le domaine de l’environnement ou du bien-être animal sont de moins en moins rémunérées. Nous devrons être particulièrement alertes dans ce domaine l’année prochaine et faire en sorte que nos acheteurs prennent leurs responsabilités.

Mais désormais, chères agricultrices et chers agriculteurs, assez parlé de politique. Je vous souhaite à toutes et à tous des fêtes de fin d’année reposantes, en famille et entre amis, ainsi qu’un bon départ dans une année 2024 remplie de joie.

Auteur

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union suisse des paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Sur le même sujet

Prises de position Totalrevision der Pflanzenschutzmittelverordnung und zur Revision der Gebührenverordnung

18.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Totalrevision der Pflanzenschutzmittelverordnung und zur Revision der Gebührenverordnung.

Lire la suite
Prises de position Tierschutzverordnung und weiteren Verordnungen im Tierschutzbereich

14.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Tierschutzverordnung und weiteren Verordnungen im Tierschutzbereich.

Lire la suite
Prises de position Teilrevision des AHVG betreff Anpassung Hinterlassenenrenten

13.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Teilrevision des AHVG betreff Anpassung Hinterlassenenrenten.

Lire la suite
Communiqués de presse
Plus de 2’200 tonnes de plastiques agricoles collectées

13.03.24 | Mars 2024 - Un monitoring officiel le confirme: le système de recyclage des plastiques agricoles, ERDE Suisse, a collecté un total de 2’200 tonnes de plastiques en 2023. Cela représente une augmentation significative par rapport à l'année 2022, au cours de laquelle 1’800 tonnes de plastiques agricoles avaient été collectées.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°10 -2024

12.03.24 | Le bilan intermédiaire de la régulation préventive du loup montre que 36 animaux ont été abattus dans un but de prévention en décembre et janvier. Pour l'USP, il est évident que la population de loups doit être régulée.

Lire la suite
Communiqués de presse
digiFLUX: impossible à mettre en œuvre en l'état

12.03.24 | L'initiative parlementaire 19.475 prévoit une obligation de communication concernant les produits phytosanitaires et les éléments fertilisants. Elle crée la transparence sur le recours aux produits phytosanitaires dans l’agriculture et les autres secteurs également. La mise en œuvre pratique - telle qu'elle est actuellement envisagée avec digiFLUX - est toutefois inutilement coûteuse et compliquée. Des adaptations fondamentales sont nécessaires.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Conseil des Etats souhaite renforcer la promotion des vins suisses

12.03.24 | La chambre haute donne un signal fort en reconnaissant la nécessité d’augmenter les moyens destinés à la promotion des vins suisses à 9 millions par année. Une lutte à armes égales face à la concurrence européenne et leur dizaine de millions d'euros engagés sur le marché suisse est essentielle. Autre avancée positive pour la branche, l’introduction d’une réserve climatique pour les vins suisses est saluée.

Lire la suite
Communiqués de presse
Des attentes claires pour la politique agricole 2030

08.03.24 | En novembre 2023, l’Union suisse des paysans a mené une enquête auprès des exploitations. L’objectif était de recueillir leurs projets d’avenir et leurs attentes concrètes concernant la prochaine politique agricole. L’évaluation montre que les cheffes et chefs d’exploitation voient quatre grands champs d’action : il faut reprioriser la production alimentaire, renforcer sa valeur ajoutée, réduire les charges administratives et stabiliser le cadre légal.

Lire la suite